Coût d’usage voiture électrique

La voiture électrique revient-elle plus cher ou moins cher à l’usage ?

Le prix d’une voiture électrique peut paraître plus élevé que celui d’une voiture thermique. Toutefois, son coût d’usage est relativement bas. Une grande partie du coût du véhicule électrique est constitué par le prix de sa batterie. Par exemple, pour le Nissan leaf prix de 30 000 euros à l’achat cela comprend le prix de la batterie qui coûte environ 20 000 euros.

Qui plus est, avec le temps, notamment lorsque le volume de production suffisant de la Leaf sera atteint, ce prix diminuera. Mais déjà, il est possible de baisser la somme déboursée à l’achat en adoptant le système de location-vente. Ainsi, en cas de défaillance de la batterie ou lorsque celle-ci devient obsolète, la charge en revient au constructeur. Le coût du véhicule à l’achat est en outre contrebalancé par son coût à l’usage.

En analysant plusieurs paramètres, on peut en effet se rendre compte qu’une voiture thermique est plus coûteuse à l’entretien qu’une voiture roulant à l’électricité. En l’occurrence, le coût d’usage ou Total Coast of Ownership (TCO) de ce type de véhicule est de 30 % à 40 % inférieur à celui d’un modèle thermique. Une voiture électrique n’a effectivement pas besoin de vidanges et risque beaucoup moins de tomber en panne. Les dépenses liées aux pièces de rechange et aux entretiens sont de ce fait limitées.

De plus, la voiture électrique a aussi une valeur résiduelle fort intéressante pour son propriétaire. On estime que la durée de vie d’une auto tout électrique atteint en moyenne 1 million de kilomètres. Le constructeur nippon a par exemple annoncé que la valeur résiduelle de sa voiture électrique Nissan est de 41 % au bout de trois ans d’usage ou après 48 000 kilomètres au compteur.

Par ailleurs, il faut également savoir que la voiture électrique est sujette à moins de taxes. La taxe carbone ne concerne ainsi que les véhicules roulant au carburant, ce qui augmente considérablement le coût d’usage de ces derniers. Enfin, l’économie d’énergie qu’on réalise sur une auto électrique compense le coût d’achat de celle-ci. Lors d’un Nissan LEAF essai, il a été démontré qu’avec une charge pleine, la voiture pouvait parcourir sans problème 160 km en milieu urbain. Pour parcourir la même distance, une voiture aurait dépensé largement plus en carburant que ce que la Leaf a consommé en électricité.

Share Button