Les nounous plébiscitent le CESU

Faire appel à une nounou à domicile, à un déménageur indépendant, un jardinier du dimanche ou une aide à domicile est aujourd’hui particulièrement aisé.

Le chèque emploi service existe depuis 2006 et encadre une très grande partie des activités domestiques telles que la garde partagée. Hors comme la montré un récent reportage diffusé sur une chaîne du service public, le CESU ne se suffit pas à lui même pour être en conformité avec la loi. Dans ce reportage nous apprenions qu’une jeune femme immigrée, originaire d’un pays Africain, travaillait en tant que femme de ménage chez un ministre en exercice. Elle déclare que le ministre en question la rémunère avec des chèques emploi service à hauteur de 50 pour cent de ses revenus. Le reste étant payé en liquide. En dehors du fait que le reportage montre à priori les difficultés financières majeures que peuvent rencontrer les ministres de la république (ou leurs excès de liquidités)…il faut surtout retenir que payer ou être payé par ce type de chèque ne suffit pas à être en conformité avec la loi.

La jeune femme était de fait sans papier, n’avait pas de contrat de travail et ne cotisait donc à aucune caisse d’assurance alors même qu’elle était en partie payée avec des documents officiels. Malgré les apparences, de multiples démarches doivent être effectuées pour déclarer un employé à domicile, et le particulier employeur a tout intérêt à se tenir informé des nouvelles règles et à faire l’acquisition de documents officiels vendus en ligne ou par correspondance.

Même les citoyens de bonne fois peuvent se retrouver en délicatesse avec la justice si ils ne prêtent pas la plus extrême attention au droit du travail.

Share Button