Green Building neuf ou rénové – Étude préalable du projet

Choix de l’endroit et conception

Localisation du projet

La construction écologique, ou green building, ne peut pas être improvisée ou calquée sur celle d’un ami ou d’un membre de la famille. Chaque projet a ses propres spécificités et ses propres contraintes. Il est donc conseillé de confier son étude à un architecte ou à un bureau d’étude spécialisé. Pour un logement à rénover, un bilan thermique doit être établi avant d’entamer l’étude de faisabilité et d’en fixer les coûts. Pour une nouvelle construction écologique, le site doit être bien protégé contre les inondations :

– Choisir un terrain en pente, faire une étude de la nature du sol et de l’écoulement des eaux pluviales dans la région pour être certain de l’absence du risque de glissement de terrain.

– Le futur logement écologique doit profiter au maximum des atouts de son environnement : ensoleillement, luminosité, orientation des montagnes, couvert végétal, vents dominants en hiver et en été, pluviométrie, énergies renouvelables …

La conception du projet

La conception d’une maison bioclimatique doit tenir compte de plusieurs facteurs :

– L’orientation, le style, la géométrie, l’emplacement des portes et des fenêtres obéissent à des facteurs personnels, climatiques et d’autres liés à l’architecture locale. – Le type de ventilation de la nouvelle construction écologique (qualité de l’air…).

– Le type d’étanchéité, les moyens de l’inertie thermique et les types de menuiseries.

– Le choix des matériaux de construction dont l’impact sur l’environnement est très réduit : bois (plusieurs types et variétés), parpaings en bois, pailles, briques (grande variété de matériaux), béton de chanvre ou cellulaire, acier, verre (baies…).

– Le choix du type et des matériaux d’isolation, du revêtement des murs et du sol.

– La performance énergétique : quelle énergies renouvelables seront utilisées ? Quels équipements de mesure de la consommation ? Quel degré de confort énergétique ?

– La baisse de la consommation d’eau avec une gestion rationnelle des eaux pluviales.

Étude de la rentabilité d’un projet Green Building

Cette étude englobe toutes les étapes du projet ainsi que ses frais d’utilisation sur le long terme. Voici la comparaison entre les coûts du traditionnel et de l’écologique :

1. Coûts de l’étude préalable et du raccordement aux différents réseaux d’un projet Green Building : si on choisit une maison écologique en bois, les coûts de cette première tranche du projet seront 3 fois supérieurs à ceux d’une maison classique.

2. Les frais de construction : En se référant aux dépenses de construction d’un logement classique, il faut prévoir une augmentation de 10 à 15% pour l’écologique.

3. Les dépenses de chauffage, d’eau chaude sanitaire, d’eau potable et d’électricité : ici, la tendance se renverse puisque les économies de l’écologique vont de 60 à 65%.

4. Les frais d’entretien : des économies qui vont de 30 à 40% pour l’écologique.

5. Coût total sur le long terme (40 à 50 ans) : gains de 15 à 25% pour l’écologique.

Share Button