Mieux gérer sa e-réputation

E-réputation des entreprises

Selon une célèbre conférence sur l’e-réputation des entreprises d’Emmanuel Vivier, e-reputationl’image de marque sur les médias sociaux pourrait se résumer en 4 bonnes pratiques.

L’évaluation des risques

Il est bon de savoir que les marques n’encourent pas les mêmes risques sur leur e-réputation et il faudrait croire que les crises ne toucheraient pas de la même façon tous les secteurs.

En effet, les produits et services les plus touchés par le phénomène de crise auraient généralement rapport avec l’agro-alimentaire ou le transport. A ce titre, il faudrait avant tout savoir prendre le phénomène de risque à sa juste valeur, contrairement à certaines agences qui sèment la panique aux yeux des annonceurs.

Il faut croire aussi que certaines marques sont difficilement gérables, rien que par leur nom qui ferait allusion à autre chose que le produit concerné et le plus populaire serait Orange qui doit tenir compte de ses homonymes comme la couleur et le fruit rendant les analyses plus complexes.

e-reputation2

Intégration du monitoring dans le processus

Le monitoring se contente généralement de suivre 4 étapes à savoir l’écoute, la mesure, l’analyse et la réaction et l’initiation. Pourtant il s’avère sue ce serait la dernière étape à savoir la réaction et l’initiation qui serait la plus importante mais qui reste un tant soit peu délaissée. Le risque viendrait d’une focalisation sur l’écoute et la mesure en négligeant toute analyse.

A ce titre il faudrait avouer que le monitoring parfait serait une pure utopie et de ce fait pour surveiller sa e-réputation, il est préférable d’utiliser un ensemble d’outils conformes à ses besoins et critères de surveillance en s’aidant des capacités des ressources humaines expérimentés et qualifiés pour interpréter les données chiffrés et entreprendre les actions adéquates.

Les anticipations pour agir en temps réel

e-reputationPour anticiper les crises et permettre à l’entreprise d’échapper aux attaques, il est utile de préparer des réponses à ces attaques en question et le meilleur moyen serait d’opérer via un arbre de décision. Il ne faudrait quand même pas se focaliser sur les aspects négatifs de l’entreprise mais axer sur les promoteurs de la marque.

Il faudrait penser que le dialogue est très important car les internautes apprécient le fait que leurs critiques ou commentaires soient  pris en compte, de préférence en temps réel.

La formation des équipes

Il faudrait avant tout considérer que la notion de pouvoir des internautes est vraiment importante et les salariés de l’entreprise sont les premiers à devenir des porte-voix de l’entreprise. Leur sensibilisation et leur formation à la communication sont un atout majeur. Toutefois, et pour plus de prudence, il est conseillé pour toute entreprise favorable à la prise de parole sur les média sociaux de ses employés d’effectuer une sorte de certification interne les autorisant à cela, notamment ceux des services marketing et communication.

En résumé donc, le fait de créer une vraie communauté interne qui est à la fois formée et avertie augmentera les chances de l’entreprise dans la gestion de sa e-réputation.

A lire également :

E-réputation selon wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/E-r%C3%A9putation

Comment booster sa e-réputation

Web marketing

E-Communication

Communiquer sur les médias sociaux

Share Button

Une réflexion au sujet de « Mieux gérer sa e-réputation »

  1. Ping : Comment booster sa e-réputation ? | Communiqué Presse GratuitCommuniqué Presse Gratuit

Les commentaires sont fermés.