E-réputation, l’enjeu stratégique des entreprises

Qu’est ce que la e-réputatione-réputation

La e-réputation consiste à savoir ce qui se dit en bien ou mal sur les entreprises via internet. Ce phénomène aurait pris de l’ampleur par l’explosion des réseaux sociaux et le micro-blogging, la multiplication des blogs et des sites destinés à recueillir les avis des consommateurs. Le but serait donc de capter de la manière la plus précise possible tout ce qui se dit sur les marques et produits.

Les deux réputations d’une entreprise

Cette e-réputation  est scrupuleusement surveillée par les entreprises et un peu trop négligée par le grand public, ce qui lui convierait un rôle à double tranchant. Toute entreprise aurait deux réputations à tenir : La première est celle véhiculée par le relationnel et la deuxième serait numérique, en d’autres termes constituée par des articles, messages sur les forums et profils sur les réseaux sociaux.

Historique de la e-réputation

Il faut croire que l’e-réputation est présente en ligne via les professionnels du domaine et qu’elle aurait déjà trouvé son marché. Mais il faudrait savoir que cette e-réputation est avant tout un objet commercial. En effet, selon des auteurs spécialisés du domaine, il s’agirait de prendre en compte les évaluations des vendeurs pour établir les prix des produits en fonction des attentes des acheteurs.

historique e-réputation entreprisesA partir de là et depuis 2006 en France, plusieurs agences lanceraient leurs prestations de veille d’opinion et proposent par ce biais des actions qui gèrent au mieux les avis et évaluations des internautes libres de s’exprimer sur tous les produits existants en ligne.

Parallèlement à ceci il aurait été introduit par des outils de veille stratégiques, des plateformes web pour répondre aux demandes des annonceurs.

L’approche industrielle de la e-réputation

C’est à partir de 2010 que l’e-réputation devient un objet médiatique et aurait commencé par intéresser les agences web qui l’utilise pour augmenter le nombre de leurs prestations. Ces dernières débutées de façon artisanales se seraient normalisées et devenues industrielles pour répondre à un besoin de croissance au chiffre d’affaires.

Même les actions se sont normalisées et l’e-réputation sur le web se résuma en un gain de visibilité sur Google, le nettoyage des mauvais résultats, l’analyse des sentiments de manière binaire…..

C’est pour cela que le marché de l’e-réputation en France aurait développé ses propres normes et pratiques en adéquation avec ses objectifs de croissance.

A lire également :

Miser sur le Marketing pour développer l’activité de son entreprise

Mieux gérer sa e-réputation

Entreprise et réseaux sociaux

E-réputation, identité numérique et réseaux sociaux

E-Communication

 

Share Button