Les 3 principaux mensonges concernant l’ecigarette

cigarette_électronique_actuOn voit de plus en plus fleurir une multitude de fausses idées relatives à la cigarette électronique. Ce qui provient indiscutablement de l’originalité de ce produit.
Au sein de toutes ces fabulations nous en avons sélectionné les plus communs que nous vous soumettons dans les paragraphes ci dessous.

Mythe 1 : l’ecigarette représente un risque à l’endroit des enfants.

Cette fable émane de la vision affirmant que les enfants seraient forcément intéressés par les gadgets électroniques et , qu’il leur est par dessus le marché, aisément possible de se procurer des cigarettes sur les e boutiques.
Plusieurs enquêtes ont indiqué que ces allégations étaient entièrement absurdes.
En réalité, même si la cigarette électrique est achetable abondamment en ligne, il reste nonobstant tout aussi vrai que pour en acheter il est nécessaire de disposer d’une carte de paiement.
D’autre part, le coût d’achat commun de la clope électronique (même s’il est rémunérateur sur le long terme), demeure en tous cas relativement dispendieux pour l’adolescent moyen.
Par surcroît les ados ont une grande prédisposition à regarder la cigarette électronique comme une combine que les séniors utilisaient afin d’arrêter la fumette. Ce qui évidemment est en parfaite discordance avec les mobiles instiguant les jeunes à fumer. En réalité, généralement, les deux critères principaux qui les instiguent à fumer sont d’un côté la tentation de la rébellion et l’euphorie du danger.
Concrètement, plusieurs analyses ont divulgué que la plupart des vapoteurs se situent dans la tranche d’âge trente-cinquante ans.

Mythe 2 : Les e-cigarettes sont en tous cas cancérogènes et malsaines pour la santé que les clopes conventionnelles.

En Mai 2013, une ambiguë étude de l’hebdomadaire 60 millions de consommateurs, se posant à contre pied de quasiment l’intégralité des études rétroactives, a produit un énorme buzz, en soutenant  » la cigarette électronique est apte à rejeter des composés qui en quota satisfaisant sont possiblement cancérigènes ».
Sur le plan méthodologique, a occasionné moult controverses.
En effet elle se révèle très peu précise particulièrement au niveau du collectage et de l’échantillonnage des données.
De surcroît les éléments ciblés (le formaldéhyde, l’acétaldéhyde et l’aldéhyde acrylique) sont également présentes dans la cigarette ordinaire à des doses beaucoup plus dangereuses.
Et d’ailleurs le pilote de l’étude citée, Thomas Laurenceau a bien fini de reconnaître que « Oui, oui, mille fois oui, il vaut mieux vapoter que fumer une cigarette ».

Notre société est spécialisé dans les liquides de recharge pour e clopes à prix sacrifiés via notre site www.e-cigas.com . Actifs dans ce domaine depuis bientôt cinq ans, nous mettons à la disposition de notre clientèle les produits les moins dispendieux du marché.
Jusqu’à fin Octobre utilisez le code ci dessous acartku11pc de réduction sur nos liquides pour ecigarettes bouquet tabac brun

Share Button